» Consommables - Gélatines

Information sur les NUANCIERS des Filtres de Couleurs

Quand on feuillette un nuancier, on y trouve diverses informations :

tout d'abord
le numéro de la gélatine. Aucun fabricant n'a de classement particulier, ni logique. Les gélatines ont été très souvent numérotées en suivant leur ordre de fabrication (la "1" ou la "101" ont été produites au départ, avant la "2" ou la "102".

La transmission, notée aussi Y ou T est le pourcentage de lumière traversant le filtre. Par exemple, Y=30 indique que seulement 30% de la lumière sortant du projecteur traversera le filtre. On trouve également souvent un graphique qui représente le spectre de la couleur de la gélatine.

La lumière est constituée d'ondes électromagnétiques, certaines visibles (les couleurs de l'arc en ciel, la lumière blanche), d'autres invisibles (l'infra-rouge et l'ultra-violet). Ces ondes se mesurent suivant leur longueur d'onde exprimée en nanomètres (NM). Pour le spectre visible, cela va d'environ 380 NM à 650/760 NM. En deçà, il s'agit des ultraviolets et au delà, des infra-rouges du graphique. On dépasse largement le spectre visible pour aller, d'une part vers les ultra violets (important en muséologie car ils peuvent attaquer certains pigments (encres, teintures, ...) voire même dégrader certains matériaux) et d'autre part vers les infra-rouges (ce sont les rayons calorifiques: la chaleur; ce qui va brûler la gélatine).

L'axe vertical représente le pourcentage de transmission dans chacune des longueurs d'ondes. Ainsi, si le facteur de transmission (Y ou T) permet de connaître globalement le pourcentage de lumière visible transmise, ce diagramme permet de savoir quelle est la transmission exacte pour chaque longueur d'onde, visible ou non.